CIQRome

Pre sentation AG 2017 Web
6 Mo
Pre_sentation_AG_2017_Web.pdf

 

   Présentation AG 2017

COMPTE RENDU DE L’ASSEMBLEE GENERALE DU CIQ LE 21 MARS 2017

 

 

L’Assemblée Générale du CIQ s’est tenue le mardi 21 mars 2017 à l’Espace Salvator, 19 boulevard Louis Salvator 13006 Marseille, dans une salle comble. Le quorum étant atteint, le Président Jean Claude TRICOCHE, ouvre les travaux à 18h30 et remercie les nombreux participants de leur présence.

Il énumère ensuite les personnalités ayant répondu à l’invitation du CIQ :

 

Pour les élus municipaux : M. Yves MORAINE Maire du 4ème secteur (6ème et 8ème arrondissements), Conseiller départemental – M. Jean-Luc RICCA, Conseiller Municipal, Délégué à la circulation et au stationnement - M. Guillaume JOUVE Conseiller Municipal et Conseiller départemental suppléant – M. Pierre DJIANE Conseiller d’arrondissement du 4ème secteur, Premier Adjoint délégué au Permis de construire, Etat Civil, listes électorales, Police administrative - M. Maurice TALAZAC Conseiller d’arrondissement du 4ème secteur Adjoint délégué à la Voirie, Circulation et Stationnement - M. Alexandre SCHILLING Conseiller d’arrondissement du 4ème secteur, Adjoint délégué à la Propreté, au Tri sélectif, à Lutte contre le bruit - M. Philippe FRANCESCHETTI Conseiller d’arrondissement du 4ème secteur, Adjoint délégué à l'Eclairage et aux Espaces verts – Mme Marie MARTINOD, Conseillère d’arrondissement du 4ème secteur, Adjointe Déléguée à la Vie associative, aux  Fêtes et Manifestations - Mme Martine RENAUD Conseillère d’arrondissement du 4ème secteur.

 

Pour la Métropole et le Conseil de Territoire : M. Patrick PAPPALARDO, Conseiller de Territoire, Conseiller Métropolitain.

 

Pour la Police Nationale : M. Sébastien GUIRAUD, Brigadier – M. Raphael DE BRABANDERER, Brigadier-chef.

 

Pour les CIQ : M. Guy CARRENO Président de la Fédération des CIQ du 6ème arrondissement et Président du CIQ Vauban - M. Claude PALAZZOLO Président du CIQ Villa Paradis – Mme Monique VEDELLE Présidente du CIQ Lodi Baille (représentée)- M. Olivier SIOZAC Président du CIQ Jules Moulet Notre Dame (représenté).

 

Le Président présente l’ordre du jour de l’Assemblée Générale : rapport moral, rapport d’activité, rapport financier 2016 et projet de budget 2017, élection partielle au Conseil d’administration, apéritif de clôture. L’ensemble de ces points fait l’objet d’une présentation par diaporama.

 

Rapport moral 

 

Le Président, Jean Claude TRICOCHE rappelle le périmètre et la superficie du CIQ qui se caractérise par une très forte présence commerciale. Il énumère les diverses modalités d’activité du CIQ pour écouter, informer, débattre : réunions mensuelles, réunions publiques à thèmes (propreté, sécurité circulation, voirie…), distribution de documents, site internet, articles de presse.

 

Le Président insiste sur la nécessité d’être une force de proposition pour améliorer le cadre de vie, favoriser les initiatives et développer l’audience du CIQ.

Il conclut sur la progression du nombre des adhérents, régulière depuis 2012, avec 187 cotisants au 31 décembre 2016.

 

Rapport d’activité

 

En préambule, le Président précise que le CIQ est intervenu 287 fois au cours de l’année 2016. Il détaille le nombre et la nature des interventions : 75 pour la propreté urbaine, 87 pour la voirie et les aménagements, 73 pour la circulation et le stationnement, 29 pour les emplacements et l’urbanisme, 11 pour l’éclairage public et les espaces verts et 12 pour la sécurité et les nuisances.

 

S’appuyant sur les images du diaporama, le Président présente les différentes questions traitées par le CIQ.

 

La propreté toujours en devenir :

La mise en œuvre du Plan Local de Propreté avait permis d’améliorer le nettoyage de notre quartier. Mais depuis la situation s’est dégradée. Plusieurs raisons à cette situation : le service de nettoyage manque de moyens humains et mécaniques, l’incivisme perdure chez de trop nombreux habitants, commerçants et artisans. Les containers débordent, des encombrants jonchent nos rues et les excréments de chiens infestent nos trottoirs. Le CIQ multiplie les interventions et les visites propreté. Mais, sans changement de comportement de nos concitoyens et plus d’efficacité des services de nettoyage, tout progrès reste illusoire.

 

Circulation et stationnement : le trop plein d’incivisme :

Stationnement sur passage pour piétons, stationnement sur les places de livraison, utilisation du couloir des bus au tourne-à-gauche Baille-Italie, non-respect de la limitation de vitesse à 30 km/h, y compris par les bus dans la rue d’Italie : les infractions n’ont pas régressé dans notre quartier. De nombreux véhicules ventouses, essentiellement des deux-roues, ont été mis en fourrière à la demande du CIQ. Hors de prix, les parkings souterrains sont sous-utilisés alors que les places en surface sont saturées.

 

Le CIQ obtient des parkings pour les 2 roues :

L’action conduite par le CIQ pendant l’année 2015 a permis d’obtenir la création en 2016 d’une vingtaine de nouveaux parcs pour les deux roues. Malgré cette avancée, certains récalcitrants continuent d’encombrer nos places et trottoirs avec leurs motos ou scooters

 

Rue d’Italie, le CIQ demande des bus électriques :

Depuis la rénovation de la rue de Rome, la rue d’Italie est très encombrée par la circulation des bus RTM, notamment entre 5h et 8h, et par des véhicules qui ne respectent pas l’interdiction au tourne-à-gauche Baille-Italie. Les interventions du CIQ pour une ligne de bus électriques ont reçu un écho favorable. Affaire à suivre… D’autre part, le CIQ a obtenu de la mairie centrale que soient prochainement mieux signalés le passage piétons et le couloir bus à l’intersection avec le boulevard Baille.

 

Le mobilier urbain est maltraité :

Potelets arrachés, signalisations couchées au sol, le mobilier urbain est trop souvent mis à mal. Le CIQ effectue plusieurs dizaines d’interventions hebdomadaires auprès de la Métropole pour que soit remis en place le matériel qui a été dégradé.

 

Les tags défigurent nos rues :

Nombre de rues de notre quartier sont défigurées par la multitude de tags sur les façades et les portes d’entrée. Face à cette véritable lèpre, le CIQ demande des opérations de nettoyage, mais l’extension de ce fléau nécessite une action plus déterminée des autorités.

 

Nuisances, squats, sécurité et commissariat :

Le CIQ est intervenu pour faire cesser un certain nombre de nuisances dans notre quartier. L’expulsion des squatters rue Fongate et rue de Village a permis aux riverains de retrouver la sérénité, mais restons vigilants. Le CIQ est intervenu à plusieurs reprises pour la réparation de la palissade à l’angle Rome-Saint Suffren.

Dès son installation, le nouveau Commissaire de notre secteur a été invité à s’exprimer devant nos adhérents.

Le CIQ est intervenu suite aux tapages nocturnes et à l’insécurité engendrée par des établissements de nuit notamment au niveau de la place de Rome et rue Lafon.

Notre demande de réouverture du commissariat de la rue de Rome devrait être satisfaite prochainement. Il devrait être le siège de l’efficace brigade VTT de la police nationale. Le CIQ a agi aussi contre l’utilisation de l’espace public à des fins privées par certains commerces de deux roues.

 

Aménagement, voirie, notre quartier s’améliore :

L’action conjointe des pouvoirs publics et du CIQ a permis la poursuite de la rénovation de notre quartier. A notre demande, chaussées et trottoirs ont été refaits dans les rue de Village et Berlioz. Après les rues de Rome et d’Italie, la rénovation de la rue Paradis est en cours et celle du boulevard Paul Peytral est programmée.

Suite à l’action du CIQ, la chaussée de la rue Chabanon sera aménagée pour sécuriser la circulation piétonne des enfants du groupe scolaire. Dans les priorités à venir, le CIQ a inscrit la réfection de la rue Fongate, du carrefour des rues Estelle et d’Aubagne, des trottoirs du boulevard Salvator et de la rue Favier. Pour réhabiliter le centre-ville, la requalification de la voirie doit être accompagnée de la rénovation de l’habitat. Le ravalement des façades est une des priorités

 

Le Cours Lieutaud bientôt rénové :

Le CIQ a fait de la requalification du Cours Lieutaud une de ses priorités, car cette rénovation constitue une étape importante dans la reconquête du centre-ville. Après la réalisation par l’AGAM d’un projet conforme aux demandes du CIQ, la Métropole a lancé sur cette base le concours de maître d’œuvre. Après ce choix, le projet de requalification sera soumis à concertation et les travaux pourront être réalisés entre 2018 et 2019.

 

Débats sur le rapport moral et d’activité

 

Il est reporté ici une synthèse des principaux thèmes d’intervention.

 

Anarchie du stationnement deux roues à l’angle du boulevard Paul Peytral et de la rue Edmond Rostand. Encombrement du conteneur de tri sélectif. Voitures sur le trottoir. Le CIQ examinera les points noirs et les solutions pour ce secteur.

 

Comment lutter contre les tags ? Les tags à l’acide ne peuvent être effacés. Désormais ce sont les portes d’immeubles qui sont taguées. Il n’y a plus aucune retenue. Les signatures des tagueurs sont toujours les mêmes. Comment les attraper ? Pourquoi ne pas faire nettoyer les portes et les rues en travail d’intérêt général à titre de sanction correctionnelle ?

 

La Saleté rue Estelle rue de La Palud est la conséquence d’une grève récente des services. Visites de propreté régulières avec Alexandre SHILLING et interventions.

 

Qu’est ce que le SPIP qui a ouvert rue Fongate ? C’est le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation. Cet immeuble appartenant au conseil général ne servait plus, à l'abandon et squatté expulsion à plusieurs reprises de squats. Désormais en activité.

 

Que fait la police contre la boîte de nuit le saphir ? « C’est l’enfer » pour les riverains. Réponse de la police : il y a une procédure en cours de fermeture administrative pour violences avec armes.

 

La police brigade des bars est intervenue au Tropic Island et a dressé contravention. Il faut plusieurs infractions successives pour obtenir une fermeture.

 

Suite aux débats, le rapport d’activité est adopté à l’unanimité.

 

Rapports Financiers :

 

La Trésorière, Mme Angèle OBEDIA présente le compte de résultat pour l’exercice 2016. Elle détaille les dépenses dont le montant s’établit à 3 149,43€. Les recettes sont issues des cotisations pour 1 870,00€ et de 2 068,43€ correspondant au report de l’excédent de l’exercice 2015. Le total des recettes étant de 3 938,43€, le résultat de l’exercice 2016 présente un excédent de 789,00€.

 

L’adoption du compte de résultat 2016 et le quitus le sont à l’unanimité.

 

La Trésorière présente ensuite le projet de budget 2017. Les dépenses sont prévues à hauteur de 1 620,00€.  Les recettes projetées sont de 2 789,00€ avec un objectif ambitieux de 200 cotisants. Après report de l’excédent 2016, le résultat prévisionnel 2017 est excédentaire de 1 169,00€.

 

Elections partielles au Conseil d’Administration du CIQ

 

Tenant compte d’un certain nombre de places vacantes, le Président soumet au vote quatre nouvelles candidatures (Mme Gisèle AZAÏS, M. Yves BOYER, Mme Michèle TRICOCHE et M. Arnaud PATERNOGA) qui sont approuvées à l’unanimité.

 

Intervention du Maire du 6/8

 

M. Yves MORAINE, félicite et remercie le Président Jean Claude TRICOCHE pour son action. Il rappelle qu’ils se parlent plusieurs fois par semaine sur les questions mobilisant le CIQ.

 

Le maire confirme que le Bd Peytral sera rénové en 2018, que la rue Chabanon sera reprise en raison de sa dangerosité eu égard à l’Ecole, que pour le cours Lieutaud « ça avance bien » :  le concours de maîtrise d'œuvre est d'excellente qualité, le  choix se fera dans trois mois.

Il rappelle que le service de nettoyage des tags fonctionne très bien et qu’au-delà c'est un problème de société, de trop grande désinvolture. C’est une lèpre urbaine : désormais même les voitures sont taguées. La législation doit évoluer. Les parlementaires, après les élections de juin, devront proposer une plus grande répression. Il faut aussi agir contre les vendeurs des bombes servant à taguer.

 

Concernant le stationnement deux roues, il rappelle qu’un énorme effort a été fait.

Il indique avoir saisi la RTM pour que les bus électriques soient ceux circulant rue d’Italie

 

Concernant la propreté, il est d’accord avec le constat du Président Jean Claude TRICOCHE à la fois sur l’incivisme et sur les défectuosités des services.

 

Concernant le commissariat de police, son ouverture prochaine est prévue par l’Etat ainsi que le ravalement de sa façade.

Premiers résultats visibles pour les fermetures administratives des établissements place de Rome

 

Concernant l’immeuble muré au 5, rue de village, le recours du propriétaire contre l'arrêté de péril a été rejeté.

 

Concernant le SPIP rue Fongate : les personnes s’y présentent pour contrôle et ne devraient donc pas poser de problèmes.

 

De nouvelles caméras de vidéosurveillance seront installées en tenant compte de l’avis de la mairie de secteur et des demandes des CIQ.

 

Concernant le ravalement des façades le périmètre devrait être effectivement étendu à la rue d'Italie.

 

Festivités : Musiques à bagatelle cet été et notamment soirée festival de jazz des 5 continents. Il y aura cette année une nouvelle exposition de crèches de Noël et un village de Noël dans le parc de Bagatelle.

 

Après avoir remercié le Maire pour ses propos, le Président clôture l’Assemblée Générale et invite les participants à un verre de l’amitié.

COMPTE RENDU DE L’ASSEMBLEE GENERALE DU CIQ LE 26 AVRIL 2016

 

L’Assemblée Générale du CIQ s’est tenue le lundi 26 avril 2016 à l’Espace Salvator, 19 boulevard Louis Salvator 13006 Marseille. Dans une salle comble plus d’une centaine de participants avaient pu prendre place. Le quorum étant atteint, le Président M. TRICOCHE Jean Claude, ouvre les travaux à 18h30 et remercie les participants de leur présence. Il énumère les personnalités ayant répondu à l’invitation du CIQ.


Sont remerciés de leur présence :


Pour les élus municipaux : M. Yves MORAINE Maire du 4ème secteur (6ème et 8ème arrondissements), Conseiller départemental - M. Guillaume JOUVE Conseiller Municipal et Conseiller départemental suppléant – M. Pierre DJIANE Conseiller d’arrondissement du 4ème secteur, Premier Adjoint délégué au Permis de construire, Etat Civil, listes électorales, Police administrative - M. Maurice TALAZAC Conseiller d’arrondissement du 4ème secteur Adjoint délégué à la Voirie, Circulation et Stationnement - M. Alexandre SCHILLING Conseiller d’arrondissement du 4ème secteur, Adjoint délégué à la Propreté, Tri sélectif, Lutte contre le bruit - M. Philippe FRANCESCHETTI Conseiller d’arrondissement du 4ème secteur, Adjoint délégué à l'Eclairage et aux Espaces verts – Mme Martine RENAUD Conseillère d’arrondissement du 4ème secteur.


Pour la Métropole et le Conseil de territoire : M. Patrick PAPPALARDO, Conseiller de Territoire, Conseiller Métropolitain – M. Victor TOBIA Responsable propreté urbaine pour le 6ème arrondissement - M. Michel FASANARO Chef de la Collecte de nuit.


Pour le Conseil Départemental : M. Nicolas MULOZ, Chargé de mission pour la vie associative au Cabinet de la Présidente, Mme Martine VASSAL.


Pour la Police Nationale : M. Patrick LONGUET Commissaire de police, Adjoint au Chef de la Division Centre Marseille, Chef Pôle Voie Publique - M. Franck FALZON Major.


Pour les CIQ : M. Guy CARRENO Président de la Fédération des CIQ du 6ème arrondissement et Président du CIQ Vauban - M. Claude PALAZZOLO Président du CIQ Villa Paradis – Mme Monique VEDELLE Présidente du CIQ Lodi Baille - Mme Claude PAYOT Présidente du CIQ Aune Puget - M. Yves SCHUCK représentant la Présidente du CIQ Prado Castellane - Mme Patricia TIMPANO Présidente du CIQ Notre Dame du Mont – M. Olivier SIOZAC Président du CIQ Jules Moulet Notre Dame.


Pour les associations de commerçants : Mme Nicole RICHARD-VERSPIEREN Présidente de Commerce 13 – M. GUIBERT Président de Marseille Commerce haut de Rome.


Le Président présente l’ordre du jour de l’Assemblée Générale : rapport moral, rapport d’activité, rapport financier 2015 et projet de budget 2016, élection au Conseil d’administration, apéritif de clôture. L’ensemble de ces points fait l’objet d’une présentation par diaporama.


Rapport moral :

 

Le Président Jean Claude TRICOCHE, rappelle que le CIQ Lieutaud-Rome-Préfecture est membre de la Confédération des CIQ et de la Fédération des CIQ du 6ème arrondissement. Il précise que le périmètre du CIQ, validé par la Fédération et la Confédération, inclut les deux côtés de la rue de Rome, de la Place Castellane à la rue Grignan.


Il aborde ensuite le fonctionnement du CIQ : un Bureau (Président, deux Vices Présidents, Trésorière, Secrétaire et Secrétaire adjointe), un Conseil d’Administration de 11 membres avec des réunions régulières, des réunions mensuelles ouvertes à tous les riverains du CIQ ainsi que des réunions publiques à thème. La force du CIQ est sa grande proximité avec les riverains par une présence régulière sur le terrain.


Ecouter, débattre et informer est une préoccupation constante du CIQ. L’information des adhérents est assurée par courriel et courrier, par le site internet du CIQ et par des réunions mensuelles. Tous les riverains sont informés de l’activité du CIQ notamment par des distributions de milliers de documents au cours de l’année. La presse locale fait régulièrement écho à l’action du CIQ.


Citant Victor Hugo : « Vient une heure où protester ne suffit plus : après la philosophie, il faut l’action. » le Président explique que la meilleure forme d’action pour le CIQ c’est d’être une force de propositions pour améliorer le cadre de vie de notre quartier. En faisant appel à toutes les bonnes volontés il favorise les initiatives. La notoriété du CIQ progresse d’année en année. Avec 144 cotisations en 2015 le nombre d’adhérents a progressé de 19% par rapport à l’année précédente. Près d’un tiers des adhérents du CIQ exercent des activités commerciales dans le quartier.


Le Président conclut ce rapport moral en rappelant la déclaration publique du CIQ lors des attentats terroristes du 13 novembre 2015 qui ont endeuillé notre pays ainsi que les mots qu’il a prononcés lors des vœux 2016 : « Face à ceux qui veulent imposer par la terreur le retour de l’obscurantisme, notre peuple a su montrer, dans la dignité, son attachement au triptyque qui fonde le pacte républicain : Liberté, Egalité, Fraternité ».


Rapport d’activité :


A l’aide d’un diaporama le Président rappelle les principaux points du rapport d’activité du CIQ, qui a fait l’objet d’un document illustré distribué à l’ensemble des riverains.


Depuis l’Assemblée Générale du 20 avril 2015, l’activité du CIQ Lieutaud Rome Préfecture a été très intense. Il est intervenu sur des questions de propreté, de voirie, de circulation, de stationnement, de sécurité, de nuisances, d’utilisation de l’espace public, d’éclairage, d’espaces verts… Toutes ces interventions répertoriées ont fait l’objet d’échanges, par courrier ou courriel, avec les élus et les services concernés. Elles ont été très souvent couronnées de succès.

Les actions du CIQ ont toujours été placées sous le signe de intérêt général, avec comme seul objectif  l’amélioration de l’environnement pour mieux vivre dans notre quartier.

 

La propreté s’améliore mais l’incivisme perdure. La mise en œuvre du Contrat Local de Propreté a permis d’améliorer sensiblement le nettoyage de notre quartier, même si les progrès restent fragiles. Par contre l’incivisme n’a pas reculé et des encombrants de toute nature jonchent régulièrement nos rues.

Visites propreté régulières avec l’élu M. Alexandre SCHILLING, réunion publique le 19 octobre 2015, diffusion des bonnes pratiques, le CIQ a multiplié les interventions et a demandé plus de moyens.

Le Président rappelle les propositions du CIQ pour améliorer la propreté : un cantonnier par cantonnement ; plus de moyens mécaniques ; cibler les points noirs et assurer deux passages journaliers ; campagne tous azimuts de sensibilisation ; augmenter les effectifs de la police de la propreté pour sanctionner l’incivisme.

Le CIQ demande la mise en place de containers dans le secteur Préfecture qui en est encore dépourvu (Peytral, Armeny, Montgrand, Grignan, bas de la rue Rome, place Baret) pour éviter que les containers des rues adjacentes débordent constamment.


Stationnement gênant : trop d’abus. Le Président énumère les infractions constatées tous les jours : stationnement sur passages pour piétons, stationnement gênant ou sur les places de livraisons, utilisation du couloir des bus RTM, non respect de la limitation de vitesse. Il observe que les infractions n’ont pas régressé dans notre quartier. Les courriers adressés par le CIQ à l’élue en charge de la police municipale, Mme Caroline POZMENTIER sont restés sans réponse.

A la demande du CIQ, de nombreux véhicules ventouses, essentiellement des deux-roues, ont été mis en fourrière.

Alors que les places de stationnement en surface se réduisent, les parkings souterrains sont sous-utilisés car hors de prix comme le constate l’Observatoire des Mobilités.

 

Le CIQ obtient des parkings pour les deux roues. L’envahissement des trottoirs par des deux-roues en stationnement a conduit le CIQ à demander à ce que notre ville rattrape son retard en matière de parcs spécifiques. L’action conduite par le CIQ pendant toute l’année 2015 a permis d’obtenir une vingtaine de nouveaux parkings pour les deux-roues. Ils sont déjà réalisés ou en cours de réalisation dans les rues : Lafon, Montgrand, Grignan, Peytral, Paradis, Estelle, Dieudé, Fongate, Lieutaud, Chabanon, Bel-Air, Berlioz, Italie, de Village, Imhaus. En contre partie, la mauvaise habitude de stationner sur les places et trottoirs doit  disparaître avec la fin de l’impunité.

 

Bus rue d’Italie : le trop plein matinal. Le Président rappelle que lors de la rénovation de la rue d’Italie les autorités avaient annoncé que seules deux lignes de bus l’emprunteraient, la 54 et la 41. Or, la RTM avait oublié de dire qu’elle utiliserait cette voie pour desservir les lignes au départ du centre-ville. Au final de 5h à 8h, c’est une noria de bus des lignes 6, 55, 57, 61, 80, 81, 83, 84, qui troublent le sommeil des riverains. Le CIQ a interpellé le Président de la RTM sur cette question pour trouver une solution à terme.


Le CIQ lance une campagne de nettoyage des tags. Face à la multitude de tags qui dégradent certaines rues de notre quartier, le CIQ est intervenu auprès des services municipaux pour lancer une campagne de nettoyage. Celle-ci a déjà concerné les rues de la Palud, d’Italie et Saint-Suffren. D’autres suivront.

Le Président invite tous les riverains à participer à cette campagne en demandant l’enlèvement des tags au 0810 813 813.

 

Dialogue permanent pour la sécurité : le Président énumère les interventions du CIQ sur les questions de sécurité : des réunions sécurité du 6ème arrondissement sous l’égide de la Fédération avec la police nationale et la police municipale ; des échanges et des informations réciproques en temps réel avec les responsables de la police nationale ; la participation à l’Assemblée plénière du Conseil Local de la Sécurité et de la prévention de la délinquance le 2 février 2016.

Il souligne l’efficacité de la brigade VTT commandée par le brigadier chef Vincent PACE.

 

La lutte contre les nuisances. Le CIQ est intervenu à la demande des riverains pour divers problèmes de nuisance : émissions de fumée toxique du garage situé au 105 rue d’Italie et 170 cours Lieutaud ; nuisances nocturnes de l’épicerie au 106 rue d’Italie et dans rue du Commandant Imhaus ; barbecue nocturne rue d’Italie angle Berlioz ; immeuble en péril et squatté 5 rue de Village. Sur tous ces problèmes, le CIQ a demandé l’intervention de la police, des services de la santé et de l’hygiène ainsi que de la mairie du 6/8.

L’utilisation de l’espace public à des fins privées, en infraction, constitue aussi une nuisance contre laquelle lutte le CIQ.


Eclairage public et espaces verts. La qualité de l’éclairage public est aussi un élément de sécurisation. L’action du CIQ a permis la réfection totale de l’éclairage de la rue de la Palud. A l’inverse nous attendons depuis un an le changement de luminaire à l’angle Italie-Baille.

Le CIQ est intervenu pour la réparation des protections des arbres rue de Rome et nettoyage des tours des arbres. Il a organisé une réunion publique le 22 février 2016 pour présenter la Charte de végétalisation de l’espace urbain ainsi que le concours 2016 Marseille en fleurs en présence des élus : Mme Monique CORDIER et M. Philippe FRANCESCHETTI.


Voirie et aménagements. Au cours de cet exercice, le CIQ a adressé plus d’une centaine de demandes auprès des services de la voirie pour la remise en place de potelets arrachés, de signalisation à terre, de trous dans la chaussée et dans les trottoirs.

Pour autant, l’espace urbain de notre quartier s’améliore. Après les rénovations des rues d’Italie et de Rome, les chaussées et trottoirs des rues Bel-Air et Lafon dans sa partie basse sont refaits. A la demande du CIQ, la rénovation de la rue de Village est inscrite pour 2016 et  la requalification de la rue Paradis devrait intervenir en 2017.

Le Président indique que le CIQ a pour projet la rénovation de la partie basse de la rue Chabanon, de la partie haute de la rue Lafon, de l’intersection Estelle-Fongate-Aubagne et du revêtement des trottoirs du boulevard Salvator, sur lequel nous attendons toujours la création de deux nouvelles places de livraison et, bien évidemment, la requalification du cours Lieutaud.


Pour un centre-ville dynamique. En collaboration avec les associations de commerçants, le CIQ soutient les différentes initiatives pour animer notre quartier et favoriser le développement économique du centre-ville. Il a participé aux différentes opérations d’animation de la rue de Rome et demandé l’installation d’un marché paysan de qualité sur la place de Rome. Le Président rappelle l’animation festive créée lors des 150 ans de la carrosserie DUBOST-PINTAT et la réussite des opérations « Mode et design en ville » organisées par l’association Commerces Positifs. Enfin, il réaffirme la nécessité d’une illumination de la rue de Rome pour les fêtes de fin d’année.


Projet de requalification du Cours Lieutaud. Pour le CIQ, la rénovation du Cours Lieutaud constitue une étape importante dans la reconquête du centre-ville. Le Président rappelle l’action conduite au cours des dernières années pour obtenir l’appui des élus. L’engagement du maire du 6/8, M. Yves MORAINE et du Président du Conseil de Territoire de Marseille Provence (ex MPM), Guy TEISSIER, a permis de déboucher sur un projet réalisé par l’AGAM. Les principaux éléments de ce projet sont présentés à l’assistance à partir de visuels.

Le Président conclut son rapport d’activité sur ce projet en indiquant qu’il faut maintenant passer à la phase d’étude technique et ensuite à la réalisation que le CIQ espère pour 2018/2019.


Débats sur le rapport moral et d’activité

 

Il est reporté ici une synthèse des principaux thèmes d’intervention.


Prend le premier la parole un parent d’élève de l’école communale de la rue Chabanon. Il remercie le CIQ pour la mise en place d’un feu tricolore sur le cours Lieutaud à proximité de l’école qui permet de sécuriser les traversées aux heures d’entrée et de sortie de l’école. Il signale, dés lors que la rue Chabanon est descendante et la vitesse des véhicules moins maitrisée. La survenance de plusieurs accidents nécessite de signaliser la présence de l’école par un panneau  indicatif.


Prend ensuite la parole un commerçant de la rue de Village pour énoncer que les travaux successifs rue d’Italie puis rue de Rome et leurs débordements rue de Village ont mis les commerces du secteur « à l’agonie ». Ils subissent à présent la suppression de places de stationnements dans leur rue au profit de parkings deux roues. Il informe de la création d’une nouvelle association de commerçants « Les hauts de Rome » porte-parole de leurs difficultés.

Le Président intervient alors pour exposer qu’une restitution des trottoirs  et une requalification de la rue de Village ne pourront qu’améliorer la commercialité et le chalandage.


Une adhérente prend ensuite la parole pour déplorer l’insuffisance de corbeilles à papiers rue de Rome et la persistance de crottes de chiens.


Une intervenante déplore le nombre toujours persistant de tags sur nos murs et façades. Le président rappelle la campagne récente de nettoyage et la nécessité pour chacun de demander l’intervention d’Allo Mairie.

Est signalée la crainte que soit squatté ou vandalisé le Temple muré rue Bel Air.


Intervient également Mme Nicole RICHARD-VERSPIEREN (commerce Le Sommelier 42 rue de Rome et présidente de Commerce 13) pour rappeler qu’elle a déposé  un dossier de demande de création d’un petit marché périodique permanent (primeurs,  bio, fleurs) dont le traitement n’avance pas. Elle remercie le CIQ pour son action efficace.


Un adhérent prend la parole pour exposer que, selon lui, l’installation de nombreux parkings pour deux roues dans le périmètre de notre CIQ, aura un effet incitatif alors qu’il faudrait prendre des mesures dissuasives  pour réduire leur nombre.

Le président rappelle que ces parkings sont mis en place pour faire face à une invasion déjà constatée de deux roues en stationnement anarchique dans le centre. La tendance dans toutes les grandes villes est la réduction de la place de l’automobile et le développement des transports publics et des deux roues.


Suite aux débats le rapport d’activité est adopté à l’unanimité.


Rapports Financiers :


La Trésorière Mme Angèle OBEDIA présente le compte de résultat pour l’exercice 2015. Elle détaille les dépenses dont le montant s’établit à 1767,05€. Les recettes sont issues des cotisations pour 1440,00€ et de 2395,48 € correspondant au report de l’excédent de l’exercice 2014. Le total des recettes étant de 3835,48€, le résultat de l’exercice 2015 présente un excédent de 2068,43€.

L’adoption du compte de résultat 2015 et le quitus le sont à l’unanimité.

 

La Trésorière présente ensuite le projet de budget 2016. Les dépenses sont prévues à hauteur de 2450,00€ dont 1000,00€ destinés au renouvellement du matériel informatique.  Les recettes projetées sont de 3668,43€ avec un objectif ambitieux de 160 cotisants. Après report de l’excédent 2015, le résultat prévisionnel 2016 est excédentaire de 1278,43€.

 

Elections au Conseil d’Administration :

 

Le Conseil d’Administration ayant été élu pour trois ans lors de l’Assemblée Générale du 20 avril 2015, il s’agit simplement de procéder au remplacement de deux membres qui en raison d’un manque de disponibilité souhaitent laisser leur place à des personnes pouvant consacrer plus de temps au CIQ.

Le Président remercie les sortants, Mme Michèle TRICOCHE et M. Laurent BUISINE et propose pour les remplacer Mme Anissa BENFERHAT et Mme Géraldine BERARD. Ces deux dernières sont élues à l’unanimité.

 

A l’invitation du Président, le Maire du 6/8 prend la parole :

 

Témoin d’une certaine hostilité et agressivité manifestées par deux commerçants du haut de la rue de Rome à l’encontre du CIQ, M. Yves MORAINE consacre ses premiers mots à déclarer inadmissible le fait, même si on désespère de son commerce,  de s’en prendre aux membres du CIQ qui consacrent bénévolement leur temps et leur énergie à améliorer la vie commune de son périmètre et ne souhaitent que la prospérité du commerce.

Dommage que le commerçant intéressé ait quitté les lieux sans entendre l’intervention du maire.


M. Yves MORAINE déclare que nous avons bien travaillé de concert cette année et remercie le Président et toute son équipe de bénévoles pour le travail effectué et la pertinence des propositions pour améliorer le quartier.


Il indique que la priorité des priorités est actuellement la requalification de la rue Paradis entre la Place du Général de Gaulle et la Place Estrangin. La partie située entre la rue Grignan et le Bd Paul Peytral est dans le périmètre du CIQ. L’avant projet détaillé est dans les services de la Métropole, une consultation sur le projet définitif aura lieu et les travaux débuteront en 2017.

 

Concernant la requalification du  Cours Lieutaud, Le Maire rappelle son soutien actif et indique que toutes les promesses qu’il a pu raisonnablement faire au CIQ  sur ce dossier ont été tenues. Elles ont été concrétisées par la réunion du 30 mars dernier en mairie de secteur en présence de la Présidente de l’AGAM, Mme Laure Agnès CARADEC, de M. Joël VANNI directeur des Grandes Infrastructures à la Métropole et de Monsieur C. BRUNNER un des architectes concepteurs des projets alternatifs de requalification élaborés par l’AGAM et bien évidement des représentants du CIQ.

Nous en sommes désormais au stade de l’avant projet. La Métropole doit dégager des fonds pour les études. D’ici cet été, la Métropole devrait voter le budget et les travaux devraient débuter en 2018.

Pour M. Yves Moraine, ce projet est d’autant plus important qu’il favorisera la respiration et le lien entre la ville haute (Cours Julien Notre Dame du Mont,  Plaine) et la ville basse (hyper-centre, rue de Rome).


Dans le cadre de la rénovation du centre-ville, le Maire affirme la volonté de favoriser les déambulations piétonnières qui permet un mieux être et un développement du commerce. Il se déclare favorable aux terrasses, y compris rue Saint Ferréol.

Le maire indique avoir reçu l’association des commerçants du haut de la rue de Rome avec laquelle il a pu discuter de leur difficultés et doléances.


Répondant à Madame VESPIEREN, il se déclare favorable à la création du marché à Rome-Davso et sur la place de Rome. Il précise que la demande doit être accompagnée de l’engagement sur le nombre, l’identification et le sérieux des candidats  intéressés pour éviter un dérapage en friperie et marché aux puces.


Il fait noter par ses services l’installation d’un panneau de signalisation de l’école rue Chabanon. Il indique que d’ores et déjà  les services et les partenaires se préoccupent de  l’éclairage de la rue de Rome notamment pour les fêtes de fin d’année 2016.


A 20h30, après avoir remercié le Maire pour ses propos, le Président clôture l’Assemblée Générale et invite les participants à un verre de l’amitié.

COMPTE RENDU DE L’ASSEMBLEE GENERALE DU CIQ LE 20 AVRIL 2015

 

L’Assemblée Générale du CIQ s’est tenue le lundi 20 avril 2015 à 18h30 à l’Espace Salvator, 19 boulevard Louis Salvator 13006 Marseille. D’après les fiches d’émargement 96 personnes étaient présentes (adhérents et sympathisants du CIQ) ainsi que 22 invités représentants les autorités.

 

Le président, M. TRICOCHE Jean Claude ouvre les débats, remercie les participants de leur présence et M. Roland LAMAISON pour son accueil dans cette salle de l’Espace Salvator. Il remercie ensuite en les nommant les personnes ayant répondu à l’invitation du CIQ.

 

Sont remerciés de leur présence :

 

Pour les élus municipaux : M. Yves MORAINE maire du 4ème secteur (6ème et 8ème arrondissements), Conseiller départemental - M. Jean Luc RICCA Conseiller municipal, délégué à la circulation et au stationnement - M. Guillaume JOUVE Conseiller Municipal et Conseiller départemental suppléant - Mme Marie-France OURET Conseillère d’arrondissement du 4ème secteur, Adjointe déléguée à l'Animation et aux Maisons de quartier - M. Gérard DETAILLE Conseiller d’arrondissement du 4ème secteur, Adjoint délégué à la Culture - Gérard VITALIS Conseiller d’arrondissement du 4ème secteur, Adjoint délégué aux handicapés, Associations caritatives, Anciens Combattants et Affaires militaires - M. Maurice TALAZAC Conseiller d’arrondissement du 4ème secteur, Adjoint délégué à la Voirie, Circulation et Stationnement - M. Alexandre SCHILLING Conseiller d’arrondissement du 4ème secteur, Adjoint délégué à la Propreté, Tri sélectif, Lutte contre le bruit - M. Philippe FRANCESCHETTI Conseiller d’arrondissement du 4ème secteur, Adjoint délégué à l'Eclairage et aux Espaces verts - M. Sylvain DI GIOVANNI Conseiller d’arrondissement du 4ème secteur, Adjoint délégué au Sport - M. Michel CATANEO Conseiller d’arrondissement du 4ème secteur.

 

Pour Marseille Provence Métropole : Mme Carine ROGER Conseillère d’arrondissement du 4ème secteur, déléguée aux Transports et à la coopération métropolitaine, Conseillère communautaire MPM, 1ère Vice-Présidente de la commission développement des transports métropolitains - M. Albert GUIGUI Conseiller d’arrondissements du 3e Secteur de Marseille, Conseiller communautaire à MPM, Président de la commission Voirie-Signalisation, Vice Président du C.A. de la RTM - M. Laurent LEONARD Conseiller au cabinet du Président de MPM - M. Jean FEYSSEL chef de service Etudes Centre à MPM.

 

Pour la Police Nationale : M. Patrick LONGUET Commissaire de police, Adjoint au Chef de la Division Centre Marseille, Chef Pôle Voie Publique - Mme Laure GAMBINI Capitaine, Adjointe du Commissaire - M. Franck FALZON Major - M. Vincent PACE, Brigadier Chef, responsable de la Brigade VTT.

 

Pour les CIQ : M. Guy CARRENO Président de la Fédération des CIQ du 6ème arrondissement et Président du CIQ Vauban - M. Claude PALAZZOLO Président du CIQ Villa Paradis - M. Yves CHARLANT Secrétaire de la Fédération des CIQ du 6ème arrondissement.

 

Le Président Présente l’ordre du jour de l’Assemblée Générale : rapport moral, rapport d’activité, rapport financier 2014 et projet de budget 2015, modifications statutaires, élection du Conseil d’administration, apéritif de clôture. L’ensemble de ces points faisant l’objet d’une présentation par diaporama.

 

Le Président rappelle la surface du 6ème arrondissement : 2 kms carrés et 40 600 habitants, un périmètre très commerçant et un lieu de passage important.

Dans le cadre du rapport d’activité, présenté par un diaporama, plusieurs points sont à aborder : la propreté des rues,  la sécurité des biens et des personnes, la lutte contre l’incivisme et les nuisances, la voirie et les aménagements de l’espace public.

 

Rapport moral :

 

Le Président Jean Claude TRICOCHE, rappelle que le CIQ Lieutaud-Rome-Préfecture est membre de la Confédération des CIQ et de la Fédération des CIQ du 6ème arrondissement. Le périmètre du CIQ, dont la naissance date de 1971, n’a pas évolué depuis  1991 et a été confirmé en 2014 lors de l’Assemblée générale de la Fédération. Il ne peut que déplorer les tentatives d’incursion malveillantes de la Présidente d’un CIQ limitrophe à propos de la rue de Rome.

 

Il aborde ensuite le fonctionnement du CIQ : un Bureau (Président, Vice Président, Trésorière, Secrétaire et secrétaire adjointe), un Conseil d’Administration de 11 membres avec des réunions régulières, des réunions mensuelles ouvertes à tous les riverains du CIQ, des invités  (MM. Pace, Schilling, Jouve…), une proximité avec les riverains par une présence régulière sur le terrain.

 

Dans son action quotidienne le CIQ est en contact avec les décideurs : les élus municipaux dont le maire du 4ème secteur et ses adjoints, le cabinet du Président de MPM, des élus communautaires, la Police Nationale et la Police Municipale avec des réunions sécurité du 6ème arrondissement.

 

Ecouter, débattre et informer est une préoccupation constante du CIQ. L’information des adhérents est assurée par courriel et courrier, par le site internet du CIQ, par des réunions mensuelles. Tous les riverains sont informés de l’activité du CIQ notamment par des distributions de milliers de documents au cours de l’année. La presse locale fait régulièrement écho à l’action du CIQ (une dizaine d’articles dans la Provence et une interview dans la Newsletter de la mairie du 6/8).

 

Le Président conclut ce rapport moral sur la réussite de la présentation des vœux du CIQ le 19 janvier 2015 (une salle comble et une quinzaine d’élus et de représentants des forces de l’ordre), sur la progression constante des cotisations (121 pour 2014) depuis le redémarrage du CIQ en 2009/2010 et sur les 90 ans de la Confédération des CIQ et le livre qui lui est dédié.

 

Rapport d’activité :

 

A l’aide d’un diaporama le Président rappelle les principaux points du rapport d’activité du CIQ qui a fait l’objet d’une distribution papier à l’ensemble des riverains du CIQ.

 

Depuis l’Assemblée Générale de février 2014, l’activité du CIQ Lieutaud Rome Préfecture a été très intense. Il est intervenu à plus de 150 reprises sur les problèmes de propreté, de voirie, de circulation, de stationnement, de sécurité, de nuisances, d’utilisation de l’espace public, d’éclairage, d’espaces verts… Toutes ces interventions répertoriées ont fait l’objet d’échanges, par courrier ou courriel, avec les élus et les services concernés. Elles ont été très souvent couronnées de succès.

Les actions du CIQ ont toujours été placées sous le signe de intérêt général, avec comme seul objectif  l’amélioration de notre quartier pour mieux y vivre ensemble.

 

Propreté de notre quartier : Au cours de cette période écoulée le CIQ est intervenu pour signaler des problèmes de nettoyage, d’implantation ou de déplacement de containers à ordures ou de tri sélectif (PAV). Principales voies concernées par les interventions du CIQ: Fongate, Imhaus, Salvator, Dieudé, Lafon, Lieutaud, Estelle, Italie, St Suffren, St Ferréol, Grignan, Montgrand, Gondard, Bel Air, La Palud, Berlioz, place Félix Baret (dont les rampes d’accès au parking) et la rue de Rome pour la propreté du chantier du tramway.

 

Suite au changement de Présidence à MPM, la mise en place du Plan Local de Propreté se traduit par une amélioration de la propreté urbaine, mais qui devra être confirmée dans la durée. Le CIQ est associé dans le processus de suivi de ce plan.

 

Voirie et aménagements : très nombreuses interventions du CIQ pour des problèmes de potelets (implantation ou remise en place), de signalisation, de chaussées défectueuses ou de trottoirs dangereux.

 

Le CIQ a demandé l’implantation ou la remise en place de plus de soixante potelets notamment dans les rues : d’Italie, de la Palud, Lafon, Montgrand, Berlioz, Bel Air, cours Lieutaud, boulevard Salvator, place Félix Baret et place de la Préfecture. Le CIQ est intervenu pour la remise en place de panneaux de signalisation souvent couchés au sol dans les rues : Berlioz, Lafon, Gondard, Italie, Imhaus, cours Lieutaud et place de la Préfecture. En matière de sécurité des piétons, le CIQ est intervenu pour le traçage de passages piétons rue Lafon (angle rue Gondard), rues Chabanon et Bel Air dans leur intersection avec la rue d’Italie. D’autre part le CIQ est intervenu sur le disfonctionnement de feux tricolores au boulevard Salvator et au cours Lieutaud et sur des trottoirs dangereux place de la Préfecture et cours Lieutaud.

 

Le CIQ a suivi activement la fin des travaux de requalification de la rue d’Italie et le chantier du tramway de la rue de Rome. Le CIQ n’a eu de cesse d’agir pour la réhabilitation du cours Lieutaud. Si le maire du 6/8 soutien notre demande, du côté de MPM c’est le silence. Suite aux demandes réitérées du CIQ, une concertation sur le projet de rénovation de la rue Paradis (d’Estrangin à la Canebière) a eu lieu le 18 mars. Pour le CIQ, la rénovation du centre ville doit aussi contribuer au développement d’une activité commerciale qualitative.

 

Circulation et stationnement : le CIQ a multiplié ses interventions auprès de la Police Municipale pour demander l’enlèvement de véhicules, 2 ou 4 roues, en stationnement gênant ou abandonnés. Au total, 57 véhicules ont été verbalisés et/ou mis en fourrière dont 23 au cours Lieutaud, 14 rue de la Palud, 5 rue Berlioz et 4 rue d’Italie. Face à l’obstruction des trottoirs de la rue de la Palud par les 2 roues et certains commerces, le CIQ a obtenu l’intervention répétée de la police municipale. Dans cette rue devenue circulante, les piétons doivent pouvoir se déplacer en sécurité.

 

En matière de respect des règles de circulation le CIQ est intervenu pour la limitation de certains axes à 30 km/heure (rue d’Italie dernièrement), pour le contrôle des vitesses excessives sur le cours Lieutaud, pour le respect du couloir bus dans le tourne à gauche Baille-Italie et pour une limitation du nombre de bus empruntant la rue d’Italie (plus de 350 par jour). Le non respect des emplacements livraison a conduit le CIQ à demander à plusieurs reprises l’intervention de la Police Municipale et celle du Conseiller municipal délégué à la circulation.

 

Enfin, face à l’envahissement des trottoirs et places de notre quartier par les deux roues (plus de 250 stationnés journalièrement), le CIQ a proposé au Président de MPM la création de 22 nouveaux parkings spécifiques. La première réunion de concertation avec les autorités compétentes, le 12 mars dernier, laisse présager une réponse positive qui permettrait de créer plusieurs centaines de places supplémentaires pour les deux roues.

 

Sécurité et nuisances : nombreuses interventions du CIQ auprès de la Police Nationale à propos d’installation de squats et de nuisances nocturnes de certains commerces dans les secteurs Fongate et Italie. Les squats du 32 bis rue Fongate et des rues Dieudé-la Palud (St Thomas d’Aquin) ont été évacués. Suite à la pétition des riverains de la rue Fongate dénonçant une situation d’insécurité, le CIQ est intervenu pour une intervention renforcée des forces de l’ordre dans le secteur des rues Fongate, Lafon, la Palud et place de Rome.

 

Depuis la fermeture du Commissariat de la rue de Rome pour raison de sécurité du bâtiment en septembre 2012, le CIQ est régulièrement intervenu pour sa réouverture. Les travaux de rénovation sont en cours et la réouverture du Commissariat est annoncée pour 2016.

 

Cinq réunions dites « de sécurité » se sont tenues en présence des responsables de la Police Nationale, de la Police Municipale et des CIQ du 6ème arrondissement. Au cours de ces réunions sont traités les questions de sécurité des biens et des personnes, les problèmes de circulation et de stationnement ainsi que le développement de la vidéo surveillance. Vingt caméras de vidéo surveillance et de vidéo verbalisation sont implantées, ou en cours d’implantation, dans le secteur du CIQ. La visite du Centre de supervision urbaine (CSU) par une délégation du CIQ a permis de mieux s’informer sur le rôle de la vidéo surveillance notamment dans l’élucidation des crimes et délits commis sur la voie publique.

 

Emplacements, espaces verts, éclairage : suite à des demandes d’installation de terrasses par des restaurateurs, ou d’étalage pour journaux, le CIQ a été consulté ou est intervenu notamment rue d’Italie, boulevard Salvator, place de Rome et place Félix Baret.

 

Le CIQ est intervenu pour l’enlèvement de chaines privatisant une partie des trottoirs, pour le respect des emplacements d’étalage de certains commerces cours Lieutaud, rue Fongate, rue de Village et rue de la Palud. Place de Rome, le CIQ a agit pour que la taille des arbres soit enfin effectuée et rue d’Italie pour le remplacement d’arbres morts. Une demande des commerçants pour le fleurissement de la rue Lafon a été relayée par le CIQ. Enfin, l’éclairage défectueux dans certaines rues a fait l’objet d‘interventions de la part du CIQ, notamment rue Berlioz, rue d’Italie, rue de Rome et cours Lieutaud.

 

Activité commerciale qualitative : le commerce est omniprésent dans le secteur Lieutaud Rome Préfecture, ce qui explique les préoccupations pour une bonne entente entre les habitants et les commerçant. Nous entretenons de bonnes relations avec les associations de commerçants. Pour le CIQ la rénovation du centre ville doit aussi contribuer au développement d’une activité commerciale qualitative.

 

Nos interventions contribuent à lutter contre certaines dérives (non respect des emplacements et de la charte des enseignes, des règles d’urbanisme, de propreté et de sécurité) et à encourager un commerce de qualité respectueux de du cadre environnemental. (Récemment le CIQ a appuyé les demandes de terrasses pour deux restaurateurs du boulevard Salvator). Pour le CIQ le commerce doit contribuer à la qualité de vie dans notre quartier.

 

Après débats et réponses aux questions, l’Assemblée Générale adopte à l’unanimité le rapport moral et d’activité.

 

Rapports Financiers :

 

La Trésorière Mme Angèle OBEDIA présente le compte de résultat pour l’exercice 2014. Elle détaille les dépenses dont le montant s’établit à 931,20 €. Les recettes sont issues des cotisations pour 1210,00 € et de 2116,68 € correspondant au report de l’excédent de l’exercice 2013. Le total des recettes étant de 3326,68 €, le résultat de l’exercice 2014 présente un excédent de 2395,48.

L’adoption du compte de résultat 2014 et le quitus le sont à l’unanimité.

 

La Trésorière présente ensuite le projet de budget 2015. les dépenses sont prévues en progression de 259 € et les recettes en progression de 569 € avec un objectif ambitieux de 150 cotisants. Après report de l’excédent 2014, le résultat prévisionnel 2015 est excédentaire de 2700€. Le projet de budget 2015 est adopté à l’unanimité.

 

Modifications statutaires :

 

Sont soumises au vote de l’Assemblée générale les modifications pour deux articles des statuts du CIQ.

Article 3 – Siège social.  En raison de la disparition du Tempo Michel Lévy, la nouvelle adresse du CIQ est le 2 rue du Commandant Imhaus 13006

Article 7 – Composition du Bureau. La modification permet d’avoir plusieurs Vices Président(e) au lieu d’un seul.

Les modifications sont adoptées à l’unanimité des présents.

 

Renouvellement du Conseil d’Administration :

 

Conformément aux statuts, l’Assemblée générale élit à l’unanimité les 11 membres suivants du Conseil d’administration pour un mandat de 3 ans :

 

M. BERTO Maxime

Mme BOSCHER Yamouna

M. BUISINE Laurent

M. CAMOIN Jean-Paul

M. DOBBELS Marc

Mme GERVAIS Josiane

M. JAILLET Michel

M. LAMAISON Roland

Mme OBEDIA Angèle

Mme TRICOCHE Michèle

M. TRICOCHE Jean Claude

 

Le Bureau sera élu lors de la prochaine réunion du Conseil d’Administration

 

Le Maire du 4ème  secteur prend la parole :

 

M. Yves MORAINE remercie le CIQ pour son travail et tient à manifester un message de très grande satisfaction sur le bilan des actions de l’année et les rapports très constructifs entre la mairie de secteur, les services, et notre CIQ, au bénéfice de l’amélioration de la qualité du cadre de vie des riverains de ce quartier.

 

Le maire du 6/8 déclare qu’ensemble  nous avons  manifestement amélioré le quartier, que pour ce faire nous avons travaillé ensemble chaque semaine voire chaque jour, et que depuis ces douze derniers mois, les affaires dossiers et travaux en cours ont été pris à bras le corps. Les délais ont pu être tenus, notamment pour les études et travaux préparatoires à la rénovation de la partie basse de la  rue Paradis concernant partiellement notre CIQ.

 

Concernant la requalification  Cours Lieutaud M.MORAINE rappelle et réitère son  soutien actif à  l’action du CIQ sur ce projet, et se réjouit de  la position favorable de MPM  récemment exprimée par la voix de Monsieur TEISSIER  et concrétisée par la mise en chantier du projet de rénovation confiée officiellement à  l’AGAM.

Il déclare que le CIQ sera le premier à être entendu lorsque se concrétiseront les premières études sur cette requalification.

 

M. MORAINE confirme enfin le projet d’ouverture d’un hôtel cinq étoiles au 11 rue Lafon dans l’actuel hôtel particulier Amédée ARMAND qui reçoit bien évidemment le soutien total de la mairie .

 

A 20h30, après avoir remercier le maire pour ses propos, le Président clôture l’Assemblée Générale et invite les participants à un verre de l’amitié.

Assemblée Générale du 20 février 2012

Compte rendu synthétique


L’assemblée générale du CIQ s’est tenue le 20 février 2012 à l’Espace Salvator 19 bd. Salvator.


Le président du CIQ, M. Tricoche a ouvert la séance en remerciant les élus, les représentants de MPM, de la Police Nationale les représentants de la Fédération du 6ème, de la Confédération et des CIQ alentours. Sans que cette liste soit exhaustive étaient notamment présents les élus Mme Biaggi, M. Ricca et M. Jouve, des responsables des services de la propreté de MPM, Mme Marion Présidente de la fédération et m. Tostain de la confédération. Mme Calmette représentait le cabinet de M. Gaudin.


Des débats passionnés se sont instaurés entre les participants et les représentants de la propreté et de la police.

Environ 50 personnes assistaient à cette assemblée qui cette année n’a pas donné lieu à élections.

Le rapport moral et activités de notre CIQ ainsi que le rapport financier ont été approuvés à l’unanimité des adhérents présents. Ces deux rapports ont été présenté par un diaporama.


Un apéritif convivial à clôturé cette manifestation qui ne peut qu’augmenter la notoriété du CIQ et peut permettre l’arrivée de nouveaux membres.

Félicitations également à M. Lamaison, responsable des lieux qui nous a parfaitement reçu.


Annexe : Diaporama des rapports d’activité et financier

Compte rendu synthétique de l’Assemblée générale du 11 février 2013


L’Assemblée générale du CIQ Lieutaud-Rome-Préfecture s’est tenue le lundi 11 février 2013 à l’Espace Salvator, 19 boulevard Louis Salvator 13006 Marseille.


Devant une importante assistance (environ 80 présents), le président du CIQ, M. Tricoche a ouvert la séance en remerciant les invités : les élus, les représentants de MPM, de la Confédération, de la Fédération du 6ème. Sans que cette liste soit exhaustive étaient notamment présents les élus M. Moraine représentant le Maire de Marseille, Mme Vassal, M. Assouly, M. Berger, M. Djiane, M. Ricca, M. Jouve, des représentants la Police Nationale, des responsables des services de MPM, Mme Marion, présidente de la fédération des CIQ du 6ème arrondissement et des présidentes et présidents de CIQ mitoyens.


Illustré par un diaporama, le rapport d’activité présenté par le président a retracé l’activité du CIQ sur plusieurs grands dossiers : la sécurité des biens et des personnes, le nettoyage des rues, le stationnement anarchique, la privatisation de l’espace public par des commerçants indélicats, la multiplication des chaines devant les entrées de garages, les travaux de voirie, le non respect de la charte des enseignes par certains commerces, la lutte contre les nuisances, le plan local d’urbanisme (PLU), l’inauguration d’un David place Félix Baret dans le cadre de Marseille capitale européenne de la culture. Le président rappelle, qu’après la rue de Rome (travaux en cours), la rénovation du cours Lieutaud est une priorité du CIQ

Le site internet du CIQ, récemment ouvert, est présenté aux participants.

Le compte de résultat 2012 et le projet de budget 2013 sont présentés par la trésorière Mme Obédia, qui indique une forte progression du nombre des adhérents.


Un débat s’engage ensuite sur les rapports. L’essentiel des questions portent sur le nettoyage et l’enlèvement des ordures, sur l’action des forces de l’ordre face au stationnement et aux véhicules ventouses, sur la voirie, les emplacements. Le président du CIQ, les élus et les responsables des services en charge de ces questions apportent des réponses.

Le rapport d’activité et le compte de résultat 2012 sont ensuite adoptés à l’unanimité. Enfin, l’assemblée adopte des modifications statutaires et élit les 11 membres du Conseil d’administration.

Un apéritif convivial, offert par le magasin Carrefour de la place de Rome clôture cette Assemblée générale. Pour conclure nos remerciements vont à M. Lamaison, responsable de l’Espace Salvator, pour la qualité de l’accueil.

Compte rendu de l’assemblée générale du CIQ Lieutaud Rome Préfecture du 17 février 2014


L’Assemblée Générale du CIQ s’est tenue le lundi 17 février 2014 à l’Espace Salvator, 19 boulevard Louis Salvator 13006 Marseille.


Le président, M.TRICOCHE, ouvre les débats, remercie les participants de leur présence, évoque la taille désormais insuffisante de la salle du fait du nombre de participants et du développement du CIQ. Il remercie M. LAMAISON, responsable de l’Espace Salvator, pour son accueil.


Sont remerciés de leur présence :

- Pour les élus M. Yves MORAINE, maire du 4ème secteur, Mme CARADEC Ajointe au maire de Marseille pour la voirie, la circulation et le stationnement, M. DJIAN, chargé des permis de construire et M. RICCA chargé de la propreté à la mairie du 6/8. Est excusée Mme BIAGGI.

- Pour la Police Nationale le major DESJARDINS et Mme JECKEL, brigadier chef.

- Pour la Police municipale M. LABOUZE, directeur.

Aucun représentant de MPM n’a voulu participer en raison de la période de campagne électorale. Le président le regrette, de nombreux dossiers concernant MPM.

Sont aussi remerciés les présidentes et présidents des CIQ du 6ème arrondissement présents.


Le président rappelle la surface du 6ème arrondissement : 2 kms carrés et 40 600 habitants, un périmètre très commerçant et un lieu de passage important.

Dans le cadre du rapport d’activité, présenté par un diaporama, plusieurs points sont à aborder : la propreté des rues, la sécurité des biens et des personnes, la lutte contre l’incivisme et les nuisances, la voirie et les aménagements de l’espace public.


Concernant la propreté des rues :

Le président présente des photos édifiantes prises tous les jours attestant des manquements déplorables au ramassage des ordures et au nettoyage de la voirie qui sont responsables pour moitié l’incivisme, pour moitié la défaillance des services, dont est responsable MPM.


Le président a signalé ces manquements et cette situation inacceptable aux services concernés. Il y a de moins en moins de cantonniers et une collecte déplorable au fini /parti.

Le Président CASELLI a été interpellé sur la saleté singulièrement aggravée des rues de notre quartier. Réponse : « le nécessaire a été fait -Tout est redevenu normal» (sic….)


Concernant la sécurité des biens et des personnes :

Notre CIQ et tous ceux du 6° arrondissement se sont battus pour le maintien du commissariat du 6°, fermé et transféré à Noailles. Seul un bureau de plaintes a été maintenu rue Armeny. Le Préfet de région est pourtant installé dans le périmètre de notre CIQ. Notre maire de secteur a écrit au Préfet sur ce dossier.

Une réunion, organisée par la confédération des CIQ, a eu lieu au cours de laquelle le président du CIQ rappelé qu’à Marseille l’insécurité commençait devant la Préfecture, place Félix Baret. Deux faits significatifs en témoignent : les fermetures pour cause d’insécurité et de petite délinquance du kiosque à journaux et du commerce Chez Jean. Le sentiment d’insécurité persiste.


Il est rappelé que les CIQ du 6° arrondissement se réunissent tous les deux mois avec les polices nationale et municipale. Ces réunions sont très importantes elles permettent un échange sur les problèmes de délinquance, de circulation de stationnement et de mieux comprendre par le dialogue l’action de la police.


Une réunion s’est également tenue sur le déploiement de la vidéo protection et l’état d’implantation des cameras dont 69 pour l’arrondissement et 12 déjà implantées dans le périmètre de notre CIQ. Quatre caméras supplémentaires doivent l’être dans un seconde phase. Une délégation du CIQ a pu visiter sur invitation de Mme POZMENTIER le centre urbain de supervision qui s’avère très efficace.


Suite à l’intervention du CIQ, un passage protégé a été installé sur le Cours Lieutaud pour en sécuriser la traversée aux alentours de l’Ecole communale de la rue Chabanon.


Concernant la circulation et le stationnement :

Dans notre secteur on déplore de façon récurrente, les stationnements sur passages protégés et les comportements inciviques. La meilleure solution est l’installation de potelets. Sur le cours Lieutaud le stationnement en double file reste un problème.


On constate un nombre croissant de véhicules deux roues qui nécessiterait la création en nombre d’emplacements de parkings pour les deux roues.

Il y a eu dans l’année de nombreuses demandes du CIQ pour l’enlèvement de véhicules en stationnement « ventouse » (5 voitures, 1 camionnette et 32 deux roues). Suivant les chiffres qui nous ont été communiqués, 337 véhicules ont été mis en fourrière entre septembre et décembre 2013.

Le président déplore que toute action pour requalifier des places pour lestationnement prenne des mois et des mois de démarches.


S’est tenue également une réunion le 2 décembre 2013 sur la trame circulatoire, les changements que connaitront les rues de Rome et d’Italie.

Le CIQ demande que des parkings deux roues soient prévus dans toutes les rues transversales. A défaut la rue de Rome et la rue d’Italie seront envahies de deux roues en stationnement anarchique.

A été également signalé le nombre de poteaux de signalisation tordu,s abattus ou obsolètes. Le CIQ a recensé au moins 70 poteaux de signalisation tordus ou obsolètes dans notre CIQ.


Concernant la voirie et l’aménagement de l’espace public :

Une réunion a eu lieu également le 21 novembre 2013 sur les deux importants chantiers des rues de Rome et d’Italie. Le président indique qu’il a suggéré aux responsables du chantier et décideurs qu’il serait utile de profiter des profondes saillies dans le sol pour prévoir également l’enfouissement des conteneurs à ordures (fin de non recevoir)

Le président rappelle également la situation très difficile des commerçants du bas de la rue de Rome eu égard au chantier du tramway.


Le président indique que la réhabilitation totale de la rue d’Italie est le résultat de l’action du CIQ, le projet initial de MPM ne visant qu’à regoudronner la chaussée. L’appui de M. Philippe BERGER de la mairie 6/8 a été déterminant pour cette réalisation.

La rénovation de la rue d’Italie s’est faite en deux phases et deux gestions différentes. Un changement d’entreprise est intervenu pour la réalisation de la partie du chantier rue du commandant Imhaus/Boulevard Baille. Le CIQ a constaté que la qualité de réalisation des travaux et des matériaux utilisés était moindre que celle des travaux déjà réalisés. Il a donc provoqué une réunion de chantier avec MPM et les entreprises pour le faire constater. Tout a été régularisé après de multiples interventions et une surveillance constante.


Une fois encore est instamment sollicitée la réhabilitation du Cours Lieutaud. Le CIO demande l’élargissement des trottoirs, l’implantation d’arbres, le respect de la charte des emplacements et des dispositions impératives du PLU relatives aux façades des commerces de ce périmètre centre ville.

Doit être également solutionné le problème des stationnements des deux roues sur les trottoirs et les chaussées des Cours Lieutaud et rue de Village, les chaines posées anarchiquement devant les garages ou commerces.


Concernant la lutte contre les nuisances :

Sont également évoqués les problèmes :

- les squats rue Fongate / rue de la Palud ;

- les graffitis présents dans plus de 60% des rues de notre CIQ ;

- le terrain en friche rue de Rome / Rue Saint Suffren sans palissade entre janvier 2012 et novembre 2013. Une palissade a été remise en janvier 2014 sur intervention du CIQ ;

- le laisser faire des services municipaux concernant les façades de commerces non conformes aux prescriptions d’urbanisme relatives au périmètre centre-ville, comme par exemple celle du snack –kebab à côté de Scotto Musique rue de Rome ;

- les barrières de sécurité police anti manifestations place Félix Baret qui deviennent permanentes ;

- les nuisances causées par le foyer de la rue d’Italie ;

- le sort des ilots immobiliers Saint Thomas d’Aquin et du Temple de la rue Bel-Air.


Malgré tout, au delà de ces difficultés, le président rappelle et se réjouit de la réussite de Marseille 2013 Capitale Européenne de la Culture, du Mucem, de l’esplanade du Vieux Port, de la rénovation des musées Longchamp et de la participation du CIQ au Pavillon M.


Le président rappelle que le CIQ a progressé en 2013 avec 106 adhérents à ce jour (49 de plus entre 2012 et2013), grâce notamment à une distribution réitérée de tracts dans tous les immeubles et commerces du périmètre.


La trésorière, Mme OBEDIA procède ensuite à la présentation du compte de résultat de 2013 excédentaire et du projet de budget pour 2014.


Le débat avec le public s’ouvre ensuite :

- un intervenant sollicite l’installation d’une caméra de vidéo surveillance dans le secteur de la rue Perrin Solliers ;

- une participante témoigne de son agression à l’angle de la rue d’Italie et du boulevard baille qui n’aurait pas été vue par la caméra de vidéo surveillance ;

- l’écoute du maire de secteur est saluée ;

- la police ne serait pas intervenue sur une agression par des squatters ;

- la police interviendrait moins depuis la fermeture du commissariat Préfecture ;

- des interventions portent sur la sécurité des enfants allant à l’école et qui doivent traverser la chaussé cours Bastide, cours Lieutaud, rue d’Italie ;

- un intervenant propose la pose de ralentisseurs sur le cours Lieutaud ;

- une question est posée sur le squat de Saint Thomas d’Aquin malgré la présence des religieuses ;

- une intervenante s’interroge sur le squat de la rue Fongate et le rôle des avocats défenseurs de ces squatteurs ;

- une question est posée sur le sort de l’immeuble s’effondrant rue de Village dans la portion rue de Rome/ rue d’Italie


Le Maire de secteur prend la parole :

M. MORAINE remercie le CIQ pour son travail et celui des autres CIQ du 6°arrondissement. Il affirme que le 6° arrondissement est une priorité, que le centre ville jusqu’au Cours Julien doit être préservé et prioritaire. Concernant le nettoyage de la voirie et l’enlèvement des ordures, le maire rappelle qu’après une visite du secteur avec M. RICCA il a adressé un courrier de protestation à M. CASELLI, président de MPM, pour dénoncer le scandale de l’état de saleté du secteur . Pour notre maire de secteur il n’y a pas de direction politique, pas d’instructions, pas de contrôle en ce domaine : MPM ne s’en occuperait pas. Il y a des mesures à prendre (il rappelle les 40 propositions faites à ce titre)


Concernant la sécurité, le maire rend hommage à la réactivité de la Police Nationale et rappelle des chiffres éloquents : Paris dispose de 20000 policiers d’Etat pour 100 kms carrés, Lyon dispose de 5000 policiers d’Etat pour 50 kms carrés, Marseille dispose de 3000 policiers d’Etat pour 250 kms carrés.


M. MORAINE rappelle que policiers municipaux sont passés de 75 à 430.

La vidéo surveillance est mise en place avec pose progressive de caméras sur les lieux les plus criminogènes après concertation de la police, le local permettant l’installation du Commissariat Noailles a été acheté par la Ville.

Le maire annonce surtout que le préfet de Police a répondu favorablement sur la remise en place, après travaux, du commissariat de la Préfecture. Les travaux doivent commencer en juin 2014 pour une année. Le commissariat devrait donc être remis en service pour l’été 2015.


Concernant le squat de la rue Fongate, le maire évoque l’installation rapide de services municipaux pour éviter de laisser l’immeuble inoccupé. Concernant le squat de Saint Thomas d’Aquin, le maire rappelle notre état de droit, que les procédures en cours doivent être menées à leur terme, puis qu’il faudra requérir la force publique pour une expulsion manu militari.

Concernant les problèmes de voirie, le Maire constate l’état lamentable, voire dangereux de la voirie en centre ville, mais il rappelle que la compétence en la matière est celle de MPM. Il propose le lancement d’un grand plan de rénovation de la voirie sur deux ou trois ans.

Pour conclure le maire invite les participants à signaler leurs difficultés au CIQ.


Après élection de deux nouveaux membres au Conseil d’administration du CIQ (Mme TRICOCHE Michèle, M. DOBBELS Marc), le président clôture l’Assemblée Générale et invite les participants à un sympathique apéritif offert par le gérant du Carrefour City de la Place de Rome, chaleureusement remercié.